29 déc. 2018

Pratique quotidienne

0 commentaire

 

(tiré du blog)

 

A l’instar de celui ou celle qui vient de passer le permis de conduire, le nouveau méditant doit continuer de pratiquer dès sa sortie de son premier cours afin de valider et consolider la technique qui vient de lui être enseignée. Tout comme le jeune conducteur, pour qui il est préférable de se procurer une voiture au plus vite, le nouveau méditant doit pratiquer quotidiennement dès que possible.

Pourquoi?

Il y a plusieurs raisons:

- La retraite de 10 jours n'est que le début d'un long chemin, votre périple sur la voie de la transformation ne fait que commencer

- Tout comme il n’est plus nécessaire au conducteur averti de réfléchir à ce qu’il fait lorsqu’il est au volant, la pleine conscience et l’équanimité doivent, à terme, grâce à une pratique continue, devenir naturelles. Pour se faire, le méditant doit utiliser la dynamique du cours afin d’ancrer l’esprit dans une habitude saine. Faute de quoi, il passera à côté de tous les bienfaits de sa retraite et devra éventuellement revenir afin d’être initié de nouveau.

- Durant votre retraite intensive de 10 jours, vous avez pu dénouer certains profonds blocages noués dans votre esprit. Cette retraite vous a permis de commencer à tourner la roue de vos mauvaises habitudes en rééduquant l’esprit dans un autre fonctionnement. Arrêter de méditer résulterait à retourner dans vos anciens schémas et créer de nouveaux noeuds. Continuer votre pratique permet de poursuivre le travail entamé et jouir d’un bonheur grandissant au fil des méditations.

- Avant que la connaissance théorique devienne une connaissance acquise par la pratique cela prend du temps. Évidemment l’approfondissement ne cesse jamais, depuis que je médite, ma compréhension se renforce chaque jour. Cependant, il m’aura fallut au moins un an pour commencer à comprendre concrètement la technique Vipassana et son application dans mon quotidien. Même si nous n’en avons pas forcément conscience, notre vision de la vie et de notre réalité sont floutées par un esprit encombré. Une pratique assidue aide à dévoiler les couches d’ignorances ancrées en profondeur et découvrir une objectivité et une clareté d’esprit qui étaient jusqu’alors inaccessibles. Mais cela demande du temps.

Soyons clair, ce n’est parce que vous avez fait un cours de 10 jours que vous connaissez la technique Vipassana. Afin de juger de son efficacité et d’apprécier son pouvoir libérateur, je pense qu’il est nécessaire de lui donner sa chance durant au moins une bonne année. Il n’y a que la route et la pratique qui peuvent nous rendre de bon chauffeur et rendre la conduite naturelle. De la même manière réapprendre l’esprit à agir plutôt qu’à réagir demande du temps et de la pratique.

Je peux en témoigner. Au début, observer l’esprit et les sensations avec équanimité ne faisait pas partie de mes habitudes. Cependant avec de la persévérance et de l’effort, il est venu un temps où cela est devenu plus naturelle...toutefois il faut s’entraîner quotidiennement. Et plus l’on médite plus cette observation s’affine et apporte des résultats concrets, plus il nous est possible de vivre les situations difficiles, pénibles ou délicates avec sérénité. Avoir un esprit équilibré devient peu à peu une seconde nature, ou plutôt, redevient notre vraie nature.

Et vous, voyez-vous d’autres raisons? Vos commentaires sont les bienvenus.

 

Votre avis, votre vision et vos questions peuvent servir la communauté du forum, n'hésitez pas! Echangeons! LAISSEZ UN COMMENTAIRE OU CREEZ UN NOUVEAU POST!

© 2019 par Patrice Turlet. Mentions légales.

  • Facebook Black Round
  • Google+ - Black Circle